top of page

Achat de fichiers clients : ce qu'exige le RGPD

La vente d’un fichier client n’est pas interdite par le RGPD, mais doit se faire dans le respect de certaines obligations précises.

Le fichier client en question ne peut contenir que les données de clients actifs depuis moins de 3 ans et qui ne se sont pas opposés à toute prospection commerciale.

Du côté de l’acquéreur, il est tenu d’informer les personnes concernées du rachat de leurs informations sous un mois, et doit être en mesure de prouver que les individus figurant dans le fichier ont bel et bien donné leur consentement pour des opérations de prospection — sans quoi il lui appartiendra de recueillir ce consentement avant toute chose.

c'est ainsi que Camaïeu a du renoncer à vendre son fichier clients aux enchères.