Une étude révèle l'inquiétude croissante des consommateurs français et européens

Une nouvelle étude baptisée "Digital Frontier 4.0", menée entre le 31 janvier et le 22 mars 2022 auprès d'échantillons représentatifs de consommateurs en Europe, dont 1124 personnes en France, révèle l’inquiétude grandissante des Français quant à l’usage qui est fait de leurs données.


68% d’entre eux s’inquiètent de ne pas savoir réellement qui a accès à leurs données personnelles et comment elles sont utilisées, et 65% des personnes interrogées déclarent refuser tous les cookies sur les sites web, même si cela leur fait perdre plus de temps.


42% des individus sondés disent avoir l’impression de perdre de plus en plus le contrôle face à l’impact grandissant de la technologie.


Autres résultats du sondage :

Dans le secteur de l’e-commerce, 55% des personnes ayant répondu seraient d’accord de laisser une application faire leurs courses de façon optimisée en choisissant automatiquement des aliments sains. 43% seraient aussi intéressés par la capacité de faire de l’essayage virtuel pour limiter le risque de renvoyer des vêtements au magasin lors d’un achat en ligne.


Concernant les finances en revanche, seuls 33% des interrogés se disent prêts à laisser une application gérer leur argent. Une adhésion plus limitée qui se comprend bien volontiers.


Même chose pour la santé, où seuls 20% des sondés accepteraient d’utiliser des dispositifs médicaux (implants, prothèses) imprimés en 3D, malgré l'efficacité de cette méthode.


L'étude a été commanditée par VMware et réalisée par l’institut YouGov.


4 vues