Rechercher

14000 plaintes adressées à la CNIL

Le 40e rapport annuel de la CNIL mentionne qu'un total de 14 137 plaintes ont été déposées l'année passée ce qui représente une hausse de 27 % par rapport à l'année précédente. Évidemment, l'augmentation des plaintes est à mettre sur le compte de la mise en application effective du RGPD. La conformité réglementaire n'est pas la seule à être mise en cause. La CNIL observe une augmentation des plaintes pour défaut de sécurisation des données, en en faisant désormais un motif récurrent auprès de l'autorité. Les plaintes relatives au déréférencement continuent à augmenter. Cette évolution des plaintes est-elle dûe à une plus large communication sur la protection des données personnelles par le règlement général à la protection des données, où est-ce lié à l'arsenal de sanctions particulièrement impressionnant qui escorte la mise en application du RGPD ?




1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Un démarchage téléphonique nettement plus encadré

Le démarchage téléphonique s’intensifie en période économique difficile. Sous l’angle du RGPD, ce genre de prospection commerciale se fait en l'absence de consentement préalable. En plus de la protect

Contact

 CLIVEMAN Consulting, 84 Av de la République, 75011 PARIS

Tel. 01 84 79 62 40

© 2020 by Cliveman. 

  • Linkedin
  • https://www.youtube.com/channel/UCrGg_azR7OhRxTJ06TDB9Lg
  • Facebook
  • Twitter